Qu’est-ce qu’une parabole?

• Une parabole est une forme d’allégorie, c’est-à-dire une forme de discours qui use de symboles ou d’images. Il s’agit le plus souvent de figurer des choses invisibles qui, pour cette raison, ne peuvent être directement conçues par l’intelligence.

Les paraboles sont ainsi particulièrement adaptées pour parler des choses spirituelles qui, par définition, ne sont pas des choses matérielles. Il faut donc employer « un langage spirituel pour les choses spirituelles » (1 Corinthiens 2:13).

Mais la parabole n’est pas seulement une métaphore, une image ou une façon de parler, elle comporte encore des enseignements plus profonds et de multiples niveaux de lectures. Elle permet ainsi de s’adapter à l’auditoire car, selon le niveau spirituel et l’expérience de vie de chacun, la parabole n’aura pas le même sens.

• Prenons par exemple la parabole du royaume de Dieu comparé à un grain de sénevé (Marc 4:31). Que ce petit grain donne naissance à une grande plante, cela correspond à l’expérience de n’importe quelle personne. C’est une réalité sensible, directement perceptible.

Mais les significations de la parabole sont multiples si l’on raisonne par analogie.

Ainsi, comme le dit Jésus, de la même façon qu’une petite graine peut avoir de grands effets, une petite foi peut permettre de transporter des montagnes (Matthieu 17:20).

Encore, de la même façon que le petit peut engendrer le grand, Dieu porte son regard sur des personnes humbles et petites pour les élever ici-bas et dans le royaume des cieux.

De même, nous ne voyons pas le grain enfoui sous la terre et qui fait pourtant naître une plante, l’oeuvre de Dieu est cachée mais paraîtra un jour en pleine lumière.

La graine se sème dans la terre mais la graine de foi se sème dans le ciel. Nous récolterons alors des fruits immatériels : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la maîtrise de soi, fruits de l’esprit (Galates 5:22). C’est le blé du ciel destiné à notre nourriture intérieure mais encore à celle de ceux qui nous entourent. Celui qui sème dans le ciel récoltera dans le ciel.

• Allons plus loin encore. La nouvelle plante va porter du fruit. Et le fruit se multipliera, il donnera à nouveau des graines. Le fruit sera notre nourriture et les graines la promesse des fruits pour les générations suivantes. Pourtant, tout commence avec un petit grain. Soyons donc attentifs aux petites choses, car ce sont elles qui peuvent donner naissance à de plus grandes. Soyons attentifs et accordons du soin aux « petits grains ». Et ne soyons pas pressés: ne mangeons pas notre blé en herbe. Le grain n’est pas encore du pain. Beaucoup de transformations sont nécessaires.

A la différence d’une pensée théorique et conceptuelle, la force de la parabole est donc de se prêter à de multiples interprétations qui ne s’excluent pas les unes et les autres mais au contraire s’enrichissent mutuellement.


♦ Pour aller plus loin : une autre façon de présenter la parabole du grain de blé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s